Comment limiter la consommation énergétique des moteurs électriques dans les industries ?

Dans les industries, les moteurs électriques jouent un rôle primordial pour assurer le fonctionnement de différentes installations. Par ailleurs, ils constituent la principale source de consommation d’énergie, ce qui conduit souvent à la hausse des factures. Il est indispensable de trouver des moyens permettant de réduire ces coûts et d’économiser. En plus, les entreprises qui s’engagent dans cette démarche pourront bénéficier des programmes de subvention. Retrouvez dans ce qui suit quelques conseils à cet effet.

Installer un variateur de vitesse

La première solution à adopter consiste à utiliser un variateur de vitesse. Tel qu’indiqué par son nom, ce dispositif permet de réguler la vitesse d’un moteur qui, généralement, tourne à un régime constant. Il doit être placé dans des équipements industriels fonctionnant à pleine vitesse tels que les pompes centrifuges, les ventilateurs de condenseurs, etc.

Dans cette démarche, le dispositif inclut un ou plusieurs capteurs, qui servent à moduler le régime de la motorisation en fonction des besoins réels.

L’installation d’un variateur de vitesse moteur asynchrone aide à réduire le travail, et donc les efforts mécaniques, ce qui est favorable pour limiter la maintenance ainsi que les dépenses énergétiques. Elle garantit en plus la performance optimale des machines industrielles sur le long terme et augmente leur longévité.

Bien choisir le moteur à mettre en œuvre

Bon nombre d’entreprises industrielles ont tendance à utiliser des moteurs légèrement sous-dimensionnés pour économiser en termes de coût d’acquisition et de dépenses énergétiques. Pourtant, cela ne fait que générer d’autres problèmes. En fait, la consommation d’énergie dépend essentiellement des forces en action et de la charge du moteur. C’en est de même pour les moteurs industriels qui subissent un surdimensionnement. Les équipements qui ne tournent pas à une vitesse optimale risquent de faire grimper la facture. La stratégie la plus efficace est de bien choisir le moteur à mettre en œuvre.

Le saviez vous ? ->  Pourquoi louer des materiels informatiques ?

Utiliser de manière raisonnée les moteurs électriques

Cette solution consiste à éviter le gaspillage en arrêtant le moteur en cas d’inutilisation. En installant un système efficace, il est possible d’automatiser le démarrage et l’arrêt du moteur. C’est le cas en mettant en place dans les équipements industriels des outils qui optimisent le fonctionnement des moteurs électriques comme les capteurs, les variateurs de fréquence, les détecteurs de niveau, etc. Les démarreurs progressifs sont toutefois décommandés. Les arrêts ne font que précipiter la dégradation des moteurs. Vous pouvez également équiper ces derniers de contrôleurs intelligents, qui leur permettent de fonctionner à un niveau de charge optimal.

Planifier des entretiens réguliers

La dernière option, mais qui n’est pas la moindre, pour réduire la consommation énergétique liée à la motorisation des machines industrielles est de prévoir régulièrement les entretiens. Il est même préconisé d’établir un plan de maintenance adapté pour garantir sur le long terme le bon fonctionnement des équipements. Un quelconque problème mécanique risque le plus souvent d’engendrer des pertes d’énergie ou une surconsommation anormale. Pourtant, il peut être éliminé en faisant des contrôles périodiques pour dénicher les éventuelles défaillances. N’attendez pas que les problèmes s’aggravent pour changer les pièces mécaniques défectueuses. L’utilisation d’un variateur de vitesse limite les pannes et permet donc de réduire les coûts de maintenance.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *